De quelle manière exploiter les requêtes pour le SEO ?

Share Button

L’utilisation des mots-clés est la deuxième phase la plus importante de la stratégie des mots-clés car c’est cette étape qui vous permettra de profiter de l’ensemble du potentiel des requêtes que vous avez retenues, à savoir les mots-clés les plus rentables de votre secteur. Il conviendra d’exploiter ces données avec méthode et mesure pour se prémunir contre d’éventuelles pénalisations de Google et se positionner avec efficacité sur chacune des requêtes.

Utiliser les mots-clés pour le référencement naturel

Comment doit-on utiliser les mots-clés pour son référencement naturel ?

Une fois sélectionnées, les requêtes devront être exploitées à trois niveaux du SEO :

  • La construction de l’architecture du contenu du site
  • l’optimisation des pages
  • La mise en place du netlinking

L’arborescence des pages pour le SEO

Puisqu’il sera impossible de classer une même page du site sur plusieurs groupes de mots-clés, il est préférable de répartir les requêtes retenues sur l’ensemble des pages du site, de manière à attribuer une page du site à chaque mot-clé ou groupe de mots-clés. Vous mettrez alors toutes les chances de son côté pour se positionner sur l’ensemble des requêtes sélectionnées. Une fois cette répartition finalisée, il sera nécessaire d’organiser,de manière rigoureuse, le maillage interne de votre site et surtout l’arborescence de pages pour le SEO. L’objectif étant d’aider Google à mieux définir votre thématique et de faciliter le positionnement de vos pages cibles en favorisant la circulation du jus SEO au travers de votre arborescence.

L’optimisation des pages

Vient ensuite l’optimisation SEO du pages du site. Pour conduire au mieux cette tâche, il faut se garder de sur-optimiser, par exemple en usant de la fameuse triplette du bourrin ou en saturant un emplacement stratégique d’une multitude de mots-clés juxtaposés de manière illogique et sans respect des règles syntaxiques. Au contraire, le mot-clé le plus rentable sera placé dans l’un des points les plus bénéfiques de la page et les autres emplacements accueilleront des synonymes de mots-clés un ou moins rentables ou des co-occurrences qui vous donneront peut-être d’autres opportunités de positionnement. Par ailleurs, il s’agit de rédiger ses paragraphes de manière naturelle en perdant de vue toutes idéologies sur la densité des mots-clés dans le texte.

Le netlinking

Le netlinking est l’une des trois principales composantes du SEO. Il consiste à mettre en place, sur des sites partenaires, des liens entrants (appelés également backlinks) pointant vers votre site de manière à faire bénéficier à vos pages de leur popularité et de leur notoriété. C’est une condition plus que jamais indispensable pour classer vos pages sur Google. Pour en revenir à la question qui nous intéresse dans cet article, il est essentiel de garantir une pertinence sémantique entre le lien entrant et la page ciblée, d’une part pour répondre aux exigences de Google et d’autre part, pour s’assurer de la bonne expérience de l’utilisateur entrant (ex : taux de rebond bas). Ainsi, il est souhaitable que soit présents, dans l’ancre des backlinks, les mots-clés correspondant à la page référencée. Toutefois, il faudra veiller à la justesse du profil de backlinks avec les préconisations de Google. Pour cela, seul 20% maximum (par page référencée) des liens entrants admettront dans leur ancre l’intitulé exact de l’expression-clé (ex : voiture pas chère). Pour réduire cette proportion, nous pourrons avoir recours au pluriel (ex : voitures pas chères) ou à l’ajout de mots annexes dans l’ancre (ex : où trouver une voiture pas chère ?). Par ailleurs, une majorité des liens entrants par page (environ 70%) ne devront pas être optimisés. Autrement dit, ces liens ne comporteront pas de mots-clés dans leur ancre. Ces ancres dites diluées seront donc composées de l’adresse url de la page ciblée (avec ou sans http:// et www) ou d’une d’expression générique du type Cliquez ici.

 

Poursuivre la lecture :
Comment choisir ses mots-clés pour le référencement naturel ?

De quelle manière exploiter les requêtes pour le SEO ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *